WebMuseum

Image Les Catacombes de Paris officielles


Jusqu'en 1780, Paris contenait, intra muros, de grands cimetières, dont le plus célèbre est le cimetière de Innocents (dont il reste essentiellement une fontaine, près du forum des Halles). En cet endroit, en effet, se tenaient de gigantesques fosses communes, que l'on ne rebouchaient qu'une fois complètement remplies, ainsi qu'un charnier (maison allant du numero 1 à 15 de la rue des Innocents). L'odeur y était pestilentielle, les caves suintaient de liquides blanchâtres, etc... Il y en eu même une dont un mur s'ecroula sous la poussée des cadavres se trouvant de l'autre côté !

Il fut donc décidé de fermer les cimetières parisiens et de les transférer dans des nécropoles, alors extérieures: Père Lachaise, Montmartre et Montparnasse. A partir de 1785, les carrières de la Tombe-Issoire furent donc utilisées pour recevoir, entre autres, les ossements du cimetière de Innocents. 1500 m de galeries, pour une superficie de 11000 mètres carrés, furent ainsi isolées du reste du réseau, et remplies d'ossements. Le travail dura essentiellement jusqu'en 1850. Actuellement, on évalue à 6 millions le nombre d'ossements rangés, sur parfois plus de 30m, dans les catacombes. Et seule la partie superficielle des cimetières a ainsi été dégagée !

Ouvertes en 1800, fermées en 1833 (sous pretexte que le public s'y perdait ou dégradait les galeries), puis reouverte ensuite (pour des raisons commerciales !), elles présentent, outres les empilements réguliers d'ossements, quelques curiosités:

Entrée: Place Denfert-Rochereau.

Sources: Dictionnaire historique des rues de Paris, de Jacques Hillairet, Editions de Minuit. (Indispensable !)


14 Oct 2002, Nicolas Pioch - Top - Up - Info
Thanks to the BMW Foundation, the WebMuseum mirrors, partners and contributors for their support.